auguste et louis lumiere

Auguste et Louis Lumière 

Afficher l'image en taille réelle

Auguste Marie Louis Nicolas Lumière (19 octobre 1862 à Besançon10 avril 1954) et Louis Jean Lumière (5 octobre 1864 à Besançon6 juin 1948) sont deux ingénieurs qui ont joué un rôle primordial dans l’histoire du cinéma et de la photographie. Il est souvent fait référence à eux comme les frères Lumière.

Ils sont les fils de l’industriel et photographe Antoine Lumière.

Réelle invention

Bien qu’ils n’aient pas inventé le Cinématographe, création de Léon Bouly en 1892, ils sont néanmoins les inventeurs de l’exploitation commerciale de la cinématographie dans des cinémas en 1895.

A cet égard, la production filmique, non commerciale, et proto-cinématographique de Louis Le Prince, inventeur du film et premier réalisateur de l’Histoire en 1888, n’est pas reconnue comme étant cinématographique.

Rencontre décisive à l’Exposition universelle de Paris

Ils rencontrent, avec Thomas Alva Edison et Georges Méliès, l’inventeur Émile Reynaud et son théâtre optique (engin très similaire au cinématographe, mais utilisé pour le dessin animé) lors de l’Exposition universelle de Paris. Une photo existe où l’on voit tous ces personnages autour d’une table. C’est certainement un évènement décisif dans la décision d’achat du brevet de l’invention de Bouly, le Cinématographe Léon Bouly.

La projection publique de 1895

La première projection publique du Cinématographe par les frères Lumière eu lieu le 28 septembre 1895 à La Ciotat Bouches-du-Rhône dans la première salle de Cinéma au monde L’Eden qui existe toujours, trois mois avant celle projetée comme démonstration inaugurale au Salon indien du Grand Café à Paris le 28 décembre 1895, la Sortie de l’usine Lumière à Lyon film tourné par les deux frères. Georges Méliès, qui y assistait en tant que simple spectateur y reçut sa toute première inspiration. Bien que celles-ci ne sont plus considérées comme les premières au monde, les projections des pionniers Jean Le Roy le 22 février 1895 à Clayton dans le New Jersey et le français Louis Aimée Augustin Le Prince 1888 étant antérieures, mais ce cinéma avant la lettre et non commercial est rejeté dans la catégorie, pré-cinéma.

Le programme complet de la séance historique de Paris comprenait 10 films tous produits en 1895 :

Une des premières affiches des films Lumière.

  1. La Sortie de l’usine Lumière à Lyon
  2. La Voltige
  3. La Pêche aux poissons rouges
  4. Le Débarquement du congrès de photographie à Lyon
  5. Les Forgerons
  6. L’Arroseur arrosé
  7. Le Repas de bébé
  8. Le Saut à la couverture
  9. La Place des Cordeliers à Lyon
  10. La Mer (Baignade en mer)

Rapidement, ils comprennent l’intérêt à capter ainsi des images du monde, et à les montrer grâce au cinématographe. Six mois après cette présentation, la première projection de films en Amérique sera le fait de Louis Minier et Louis Pupier ; elle a lieu à Montréal (voir cinéma québécois).

Autres inventions [modifier]

Auguste et Louis Lumiere ont mis au point et commercialisé le premier procédé industriel de photographie couleur : l’autochrome.

Les Lumière étaient des touche-à-tout. Ils inventèrent également la plaque photographique sèche, la photographie en couleur (1896), le haut-parleur et le Tulle-gras® (pour soigner les brûlures), ainsi que la photostéréosynthèse (procédé de photographie en relief, 1920) et le cinéma en relief en 1935 (par le procédé des anaglyphes). Ils ont également perfectionné la croix de Malte, système qui permet à une bobine d’avancer par intermittence. Cette invention est toujours utilisée de nos jours.

Ils reçurent la décoration de la Francisque en 1941.

Leur château, situé près de leurs anciennes usines, dans le 8e arrondissement de Lyon, est aujourd’hui un musée du cinéma : l’Institut Lumière.

Generation 78 |
theicemen.skyblog.com |
mon univer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Grange à vendre Auvergne Al...
| En route vers le futur
| la biométrie